Chorégraphe & Metteuse en scène

Madlyn


Madlyn Farjot est une danseuse, comédienne, chorégraphe et metteuse en scène.
Après une formation de danseuse au Conservatoire de Danse de Lyon en classique et à L’école Rick Odums en Jazz ( titulaire de l’EAT de danse jazz ) . Elle est également formée au jeu théâtral à l’école FACT, elle est aussi membre des Zarbi & Orbi, une troupe parisienne de théâtre d’improvisation qui joue sur scène depuis 2010.

Dès son arrivée à Paris en 2000, elle danse dans de nombreuses troupes de cabaret parisien.
Elle est engagée sur les créations du Studio Théâtre de Stains en tant que danseuse et comédienne: « Pygmalion » et « Le conte défait » en 2006 et « Baudelaire, une invitation au voyage » prolongé au Festival d’Avignon en 2008.

Elle danse à l’Opéra Bastille dans « Un Bal Masqué » de Verdi chorégraphie de Micha VanHoecke. Elle continue jusqu’à aujourd’hui a travaillé sur d’autres productions à l’Opéra comme « La Traviata » et « Rusalka », chorégraphiées par Philippe Giraudeau.

En 2010, Madlyn décide de passer à la réalisation de chorégraphies.
A la télévision, elle a travaillé sur les « Fêtes de la musique classique» pour France 3 en tant que chorégraphe, accompagné par l’orchestre de la garde républicaine à l’Hôtel des Invalides.
Elle signe les chorégraphies également pour de nombreuses troupes de théâtre ( Casino…) et de théâtre musical comme « Georgia, tous mes rêves chantent », joué à la Cigale.
En 2015, elle part en Inde pour chorégraphier un film musical à Bombay « Maya », une comédie musicale Indienne.
Elle chorégraphie en 2016 un court-métrage pour le Festival Nikon,  » Je suis le sexe faible » qui parle du harcèlement de rue.

Madlyn à la rentrée 2019, va jouer, danser et chorégraphier au Théâtre de la Porte Saint-Martin, le spectacle « La Dame de chez Maxim » mis en en scène par Zabou Breitman avec comme premier rôle Léa Drucker, qu’elle coach pour les parties dansées.

Passionnée par les comédies musicales américaines, elle décide avec Thomas Cannariato ( auteur) de monter leurs propres spectacles musicaux.
A partir de 2013, co-fondatrice de la compagnie Pliez Bagage, elle signe les chorégraphies et la mise en scène des créations de comédies musicales, « Succès d’après-guerre », « Rêve Général » et « Folle nuit à Paris », regroupant sur scène jusque 20 artistes et techniciens et partant en tournée dans toute la France.